escarpins louboutin

escarpins louboutin Tenter de freiner l'avancée des djihadistes de l'Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie coûte cher aux Etats-Unis. Très cher. D'après , qui consacre un long article au sujet de l'armement utilisé et les gains obtenus, la campagne militaire contre l'EI manque cruellement d'efficacité. La série de frappes du 4 octobre, au 58e jour de l'intervention contre les djihadistes de l'EI, l'aviation américaine est parvenue à détruire deux chars, trois Humvees [véhicules blindés de reconnaissance], un bulldozer et un véhicule non identifié , explique le magazine. Au premier coup d'œil, cela peut sembler représenter beaucoup de dégâts , poursuit-il avant le bilan exclusivement matériel des bombardements. La valeur estimée des chars est de 4,5 à 6,5 millions de dollars [3,6 à 5,2 millions d'euros], celle des Humvees entre 150 000 et 250 000 dollars [119 000 à 199 000 euros], ce qui fait grimper la valeur totale des équipements détruits à quelque chose qui se situe entre 9,5 et 13,8 millions de dollars [7,5 à 11 millions d'euros]. Mais c'est nettement moins impressionnant si l'on considère que chaque 'frappe' contre l'autoproclamé Etat islamique peut impliquer plusieurs avions et munitions, et coûter jusqu'à 500 000 dollars , poursuit Foreign policy, qui cite Todd Harrison, expert au Centre pour l'évaluation stratégique et budgétaire, un think tank spécialisé dans la Défense et basé à Washington. La complexité de la campagne américaineD'après Harrison, la frappe la plus simple – un seul avion, qui emmène la bombe la moins chère – coûte la bagatelle de 50 000 dollars [39 000 euros], mais la grande majorité des opérations implique des avions tels que les F-15, F-16 et F-22, qui coûtent entre 9 000 et 20 000 dollars de l'heure [7 à 16 millions d'euros], ainsi que des explosifs qui coûtent des centaines de milliers de dollars . Ainsi, l'opération du samedi 4 octobre aurait coûté 4,5 millions de dollars (3,6 millions d'euros). La Maison-Blanche a annoncé lundi dernier que les opérations en Irak et en Syrie avaient déjà coûté 1,1 milliard de dollars (880 millions d'euros). Ce qui est le plus décourageant, surtout, c'est que les équipements qui sont détruits proviennent à l'origine des Etats-Unis , ajoute Foreign Policy, qui rapporte le nom donné par certains à cette mission : Opération Eh ! Touche Pas à mon Humvee. Et le magazine de conclure sur la complexité de la campagne américaine, qui absorbe des millions de dollars pour détruire des véhicules qui, virtuellement, ne coûtent que quelques centimes en comparaison .
articles connexes:
christian louboutin
escarpins louboutin
louboutin boutique
christian louboutin soldes
chaussure louboutin homme
chaussures louboutin homme