escarpin louboutin pas cher

escarpin louboutin pas cher

Il y a quelques semaines, Le Figaro vous parlait de LinkedUp!, une . Le principe: un système de «matching» où vous vous connectez sur une plate-forme, où défilent devant vous des profils qui apparaissent selon les goûts en commun et la proximité géographique, etc. Dès qu'un profil vous plaît, vous le «likez» et la personne est avertie. Si elle vous «like» en retour, vous pouvez commencer à discuter, en privé, de travail.

Dans le même esprit, plusieurs applications dédiées au recrutement font peu à peu leur apparition, dont , et maintenant . Les intérêts sont multiples pour l'employeur et le candidat. Du côté de l'employeur, on peut publier des annonces et des offres d'emplois puis sélectionner ensuite les candidats qui correspondent le mieux au profil recherché. Pour les candidats, Jobr permet de parcourir les offres et de choisir de les aimer ou de les ignorer. Si employeurs et candidats manifestent leur intérêt, la discussion peut s'engager sur l'application.

de l'utilisateur, et l'algorithme se charge de proposer les postes et les candidats qui sont le plus susceptibles de s'accorder. Selon le Wall Street Journal, . Lancée il y a à peine deux mois sur l'App Store d'Apple, l'application n'a pas encore donné de chiffres sur le nombre de téléchargements effectués. «C'est une application qui reste très américaine, et il me paraît peu probable qu'elle s'impose aussi facilement dans les pays d'Europe. Ce type d'application ne marche que pour un certain type de métiers (liés aux nouvelles technologies), et dans un certain environnement géographique: là où il y a beaucoup de travail dans un même endroit», observe Jean-Noël Chaintreuil, consultant en ressources humaines.

Jobr s'inscrit parfaitement dans cette tendance mobile et reprend parfaitement l'utilisation de Tinder, qu'on consulte par réflexe et pour optimiser le temps creux (dans les transports en commun par exemple). «Les jeunes qui sont ciblés par l'application la consomme de la même manière que l'on mangerait dans un fast-food: de manière compulsive», conclut Jean-Noël Chaintreuil.


articles connexes:
louboutin pas chere
louboutin pigalle
escarpins louboutin
bottes louboutin
chaussure christian louboutin
pigalle louboutin