chaussure christian louboutin pas cher

chaussure christian louboutin pas cher Comment interpréter la décision de Vladimir Poutine ?

Le président russe a ordonné dimanche 12 octobre au ministre de la défense de retirer ses troupes déployées à la frontière de l’Ukraine. « Le chef de l’État a chargé le ministre de la défense de commencer à faire revenir les troupes vers leurs bases permanentes », a annoncé le Kremlin.

Officiellement, les 17 600 soldats massés à la frontière participaient à des manœuvres dans la région de Rostov-sur-le-Don, dans le sud-ouest de la Russie, un territoire contigü du Donbass où s’affrontent l’armée ukrainienne et les insurgés prorusses, épaulés par Moscou.

À lire aussi  :

Maîtrisant l’art de souffler le chaud et le froid, Vladimir Poutine a choisi de se montrer conciliant avant des rendez-vous chargés sur la scène internationale. Il doit notamment rencontrer son homologue ukrainien Petro Porochenko à Milan, vendredi 18 octobre.

Les deux dirigeants prévoient aussi d’évoquer à l’approche de l’hiver la coupure en juin des livraisons de gaz russe à l’Ukraine, qui doit également faire l’objet de négociations, à Berlin le 21 octobre. Cette guerre du gaz russo-ukrainienne risque de perturber les approvisionnements en Europe dont 15 % environ transitent par l’Ukraine.

Quel impact cette décision peut-elle avoir sur le conflit dans l’Est de l’Ukraine ?

L’annonce du retrait des troupes russes a été accueillie avec prudence par les Ukrainiens et les Européens. C’est en effet la troisième fois que Vladimir Poutine lance un tel mot d’ordre en l’espace de 6 mois, sans résultat probant sur le terrain.

En mai dernier, à quelques jours de l’élection présidentielle en Ukraine, le chef de l’État avait déjà demandé le retrait des milliers de soldats déployés près de la frontière, mais l’Otan (Organisation du traité de l’Atlantique Nord) avait indiqué que la déclaration n’avait jamais été suivie de faits.

Au cours du mois d’août, les Européens et les Américains avaient même accusé l’armée régulière russe d’être intervenue à plusieurs reprises dans le Donbass, aux côtés des insurgés pour casser l’offensive de Kiev.

À lire aussi :

La contre-offensive avait permis de desserrer l’étau autour des villes de Lougansk et de Donetsk et avait mis à genoux l’armée ukrainienne. Puis elle avait subitement pris fin par la signature d’un cessez-le-feu à Minsk, le 5 septembre.

Malgré des tirs d’artilleries quasi quotidiens autour de l’aéroport de Donetsk, le conflit est en passe d’être gelé dans la partie orientale de l’Ukraine. Pour l’opposant et ancien vice-premier ministre russe Boris Nemtsov, le retrait des troupes russes signerait la fin du projet , c’est-à-dire la création d’un État indépendant au sud de l’Ukraine dont le tracé irait du Donbass à la frontière roumaine.


articles connexes:
chaussure louboutin homme
chaussure christian louboutin pas cher
escarpin louboutin pas cher
christian louboutin homme
chaussure louboutin pas cher
louboutin homme