louboutin noir pas cher Mon gras pas mal.

louboutin noir mon nom est personne...le 01/03/2014 à 05h30 Je ne connais peu ce monsieur. ce qui m'énerve un chouia, on diabolise les drogues dites"dures", alors que les ravages viennent plutôt de l'alcool. j'ai compris après de longues années la différence entre les deux, l'un nous fait tituber, l'autre donne du punch lorsqu'on a pas trop la forme. selon moi, la vie est faite de plaisirs y compris de mettre sa tête parfois à l'envers, façon de parler. c'est une question de dosage, il ne faut pas en abuser et surtout être très bien dans sa tête. il n'y a pas longtemps, j'ai rencontré une personne qui prenait de temps en temps de la cocaîne. le type a la soixantaine, est propre sur lui, un peu dandy. ce n'est qu'une question de mesure, j'ai toujours gardé à l'esprit qu'on ne peut pas se défoncer pendant de longues années, on le paie à un moment de donner. j'approche de la cinquantaine, je préfère prendre de la drogue dure de temps en temps, l'alcool me dégoûte à présent. d'abord, je m'en fiche des autres, c'est mon problème, pas de leçons à recevoir de personnes qui n'ont jamais su gérés leur vie. se mettre la tête à l'envers est comparé à un orgasme, il n'y a pas de mal à se faire du bien. désolé, je parle toujours cash, très peu de tabous me perturbent. d'abord, on a qu'une vie, la mienne passe avant les autres, car elle est sacrée spirituellement parlant. ce n'est pas de l'égoîsme, chacun suit son chemin comme il le désir, le mien m'a rendu tellement heureux dans ses multiples richesses. je m'en fou de ce maudit argent.