louboutin bottines pas cher Mon gras pas mal.

louboutin bottines PRESSE – Ce montant serait nécessaire pour remettre le journal à flot et financer les projets de développement, selon la direction… La direction du journal Lib ration estime qu'il faut 12 millions d'euros pour faire repartir le journal au bord de la faillite, a-t-on appris vendredi de source syndicale, mais les salari s restaient dans le flou vendredi apr s un comit d'entreprise sur les moyens d'y parvenir. La direction nous a donn le montant de 12 millions d'investissements n cessaires. Mais qui apporterait l'argent? Quand et comment est-ce qu'il arriverait? Aujourd'hui, on n'a aucune pr cision sur ces questions , a confi une source syndicale l'AFP l'issue d'une r union du comit d'entreprise (CE) du journal vendredi, qui a dur plus de trois heures. Un montant de cet ordre serait n cessaire pour remettre le journal flot et financer les projets de d veloppement , a confirm l'AFP une source proche de la direction, indiquant que celle-ci travaille un tour de table avec d'autres investisseurs pour mobiliser ce montant . Bruno Ledoux pr t investir, mais pas seul La semaine derni re, l'homme d'affaires Bruno Ledoux, l'un des deux principaux actionnaires du journal, avait indiqu qu'il tait pr t investir lui-m me dans ce tour de table mais pas seul , ajoutant que deux ou trois investisseurs avaient d j manifest leur int r t l' gard de ce projet . Il avait aussi ajout r fl chir au moyen d'apporter au journal l'immeuble actuellement lou par Lib ration, et dont M. Ledoux est actionnaire. Le sort du journal, court d'argent, se jouera dans les prochaines semaines. La direction avait voqu la semaine derni re une solution courant mars .