Contactez nous

veste moncler femme

douche les espoirs de nombreux ménages. Alors que l'entourage de François Hollande avait un «petit geste pour les ménages» et «une première baisse d'impôts dès 2015», Jean-Marc Ayrault a tempéré ce vendredi cet engagement au Monde. «Le gouvernement s'est engagé à baisser la dépense publique d'au moins 50 milliards d'euros d'ici à 2017, ce qui est un effort considérable. Si nous parvenons à faire davantage et si le contexte économique le permet, nous pourrons baisser les impôts plus vite», a expliqué le premier ministre. Cette situation apparaît de fait .

D'ici là, le gouvernement reconduira seulement des mesures prises cette année, comme la réindexation du ou des mesures pour les revenus modestes, comme la revalorisation du . «Nous le confirmons pour 2015», a précisé le premier ministre.

A plus long terme, un groupe de travail chargé d'oeuvrer sur la remise à plat fiscale souhaitée par le gouvernement sera installé dès la semaine prochaine. «L'objectif n'est pas le grand soir fiscal, mais de rendre l'impôt plus transparent et plus juste», explique le premier ministre, qui abandonne implicitement le projet de fusion d'impôt sur le revenu et de la CSG. Le prélèvement à la source fait en revanche partie des pistes de travail sur la table.

S'agissant de la baisse des dépenses de l'État, Jean-Marc Ayrault annonce par ailleurs la fin de la «politique du rabot», qui consiste à couper dans les dépenses ici ou là sans réflexion globale. «Je veux mener des réformes structurelles qui engagent tous les acteurs sur plusieurs années», a-t-il expliqué, citant en exemple la stratégie nationale de santé, qui prévoit notamment une réorganisation de l'hôpital et de la politique du médicament. «Nous réduirons substantiellement les coûts sans nuire à la qualité des soins», estime-t-il.

Allocations familiales préservées

Le premier ministre espère enfin faire grimper le taux de croissance au-delà de sa prévision actuelle pour 2014, à savoir 0,9%. «Notre objectif, c'est d'accélérer la reprise. 1 % est tenable, mais il faut améliorer substantiellement la perspective 2015-2017».

Pour ce faire, le gouvernement mise sur une politique de l'offre, et table notamment sur les effets du pacte de responsabilité proposé par François Hollande aux entreprises. «Outre la suppression des cotisations familiales, nous devons nous attaquer à la multiplication des petites taxes qui, additionnées, finissent par peser lourd. L'autre chantier est de rapprocher la fiscalité des entreprises de celles de nos voisins allemands à l'horizon 2020».

S'agissant des contreparties qui seront demandées aux entreprises en échange de la suppression des cotisations familiales, Jean-Marc Ayrault a précisé qu'il n'en a pas «une conception administrative». Il entend toutefois en obtenir «sur certains thèmes précis: la création d'emplois pour les jeunes et les séniors et la réduction de la précarité». L'universalité des prestations familiale est de son côté préservée, comme l'avait promis le chef de l'Etat l'année dernière.


Related Articles:
magasin moncler paris
manteau moncler femme
parka moncler
site moncler
doudoune moncler prix
moncler doudoune
 
Accueil | Voitures | Tarifs | Réservation | Location longue durée | Transfert | Excursion | FAQ | Assurance | Condition de location | Contact |



Drive Tunisia : Agence de location de voiture en Tunisie propose la location de voiture sur l’aéroport Tunis Carthage, aéroport Enfidha, aéroport Djerba, Location voiture Hammamet, Nabeul, Sousse, Monastir. Réservation gratuite pour location voiture avec chauffeur en Tunisie sans paiement à l’avance et confirmation instantanée.
Webmaster : Khaled languer