chaussure christian louboutin

chaussure christian louboutin

En première instance puis en appel, Dieter Krombach avait été condamné à 15 ans de réclusion criminelle pour Kalinka Bamberski. Celle-ci avait été retrouvé morte en 1982 en Bavière. Mercredi, la Cour de cassation parisienne a rendu définitive cette condamnation.

À l'issue de ces trois procès, l'ancien médecin, aujourd'hui âgé de 78 ans, a été . À l'issue de cette décision, la défense du docteur Krombach a annoncé prévoir de saisir la cour européenne des droits de l'Homme pour procès inéquitable.

Un dossier judiciaire sensible entre la France et l'Allemagne

Le 10 juillet 1982, alors que Kalinka Bamberski vit avec sa mère et le second mari de celle-ci, Dieter Krombach, à Lindau, en Bavière, l'adolescente est retrouvée morte dans son lit. C'est le docteur Krombach lui-même qui la découvre: , alors que le corps de la jeune fille de 14 ans était déjà froid - ce qui rend absurdes des gestes de secourisme.

En 1987, après l'autopsie du corps de la jeune fille, le dossier est classé sans suite en Allemagne. Mais le père de la jeune fille, André Bamberski, est persuadé de la culpabilité de Dieter Krombach. En 1984, il porte plainte à Paris et se constitue partie civile, Kalinka étant de nationalité française, et obtient ainsi un accès complet au dossier. En mars 1995, Dieter Krombach est jugé en France. Il encourt alors la réclusion à perpétuité. Il est finalement condamné par contumace à 15 ans de réclusion criminelle, sans qu'un mandat d'arrêt international ne soit lancé. Une première fois arrêté en Autriche en 2007, le docteur Krombach sera libéré après un mois, sans être extradé. En octobre 2009, il est retrouvé ligoté et bâillonné à Mulhouse (Haut-Rhin). Interpellé par la police française, il peut ainsi être présenté à une cour d'assises. : il sera présenté au tribunal correctionnel de Mulhouse les 22 et 23 mai prochains, pour y répondre d'enlèvement et séquestration, ainsi que pour complicité de violences et association de malfaiteurs. Habitant Toulouse, il avait été remarqué dans la région de Mulhouse.

Le docteur condamné pour viol en 1997

, Danielle Gonnin, ne se constitue partie civile qu'en 2010. Pour elle, et ce pendant vingt-huit ans, son second époux est innocent et n'a pas tué sa fille. Ce sont finalement la condamnation de ce dernier pour viol sur une adolescente de 16 ans en 1997, en Allemagne, et qui l'interpellent. Condamné à deux ans de prison avec sursis pour ce viol, il perd aussi son droit de pratiquer la médecine, mais ne respecte pas cette interdiction d'exercer.

En 2011, le procès en première instance de Dieter Krombach met en évidence qu'il aurait administré à Kalinka un puissant somnifère avant de la violer alors qu'elle est endormie. L'administration du cachet et l'agression qui a suivi auraient conduit à une asphyxie de la jeune fille et à sa mort. Deux circonstances aggravantes sont retenues à l'issue du procès: la minorité de la victime, et le lien d'autorité entre l'agresseur et cette dernière.

En 2012, la condamnation du docteur Krombach est confirmée en appel. Son pourvoi en cassation ayant lui aussi été rejeté mercredi, l'utime recours de Dieter Krombach pourrait être la cour de justice de l'Union européenne. Si celle-ci estime que le docteur a été jugé deux fois pour les mêmes faits, il pourrait «être libéré automatiquement», selon son avocat, Me Philippe Ohayon.


Related Articles:
pigalle louboutin
escarpin louboutin pas cher
boutique louboutin
chaussure christian louboutin
soldes louboutin
louboutin femme